Alexis Lepage pense à Tokyo plus que Rio

IMG_4153Ses chances sont encore présentes, affirme-t-il

TRIATHLON. Il faudra peut-être attendre un autre cycle avant de voir Alexis Lepage porter l’uniforme unifolié aux Jeux olympiques.

 

Le Gatinois de 21 ans faisait souvent référence aux Jeux de 2016, qui auront lieu à Rio de Janeiro, au Brésil, l’été prochain. À la suite de sa course aux Championnats du monde la semaine dernière, il a plutôt abordé ceux de 2020, qui se dérouleront dans la capitale japonaise.

«Oui, je pense encore aux Jeux olympiques de 2016, mais mon réel objectif est les Jeux de Tokyo. Il y a beaucoup de bons canadiens sur la liste. On est au moins quatre à se battre pour l’un des deux postes disponibles», a affirmé l’étudiant à l’Université Laval.

Triathlon Canada devrait en sélectionner deux. La délégation pourrait cependant compter un seul représentant ou peut-être même trois. Rien n’est encore décidé. «Il devrait l’annoncer fin avril. Il y a encore beaucoup de temps avant de savoir qui y va.»

Lepage avait quitté pour les continents asiatiques et européens afin d’amasser des points sur le circuit international. Le but derrière cette initiative était d’améliorer son classement en vue justement des prochains Jeux.

«Mes chances sont toujours présentes, mais moindres que l’année passée. Le temps commence à manquer.»

L’ancien membre du Club Espoir Triathlon à Gatineau n’a pas connu la saison souhaitée en 2015. Il admet que ç’a été en dents de scie. Des courses excellentes, d’autres catastrophiques. Il a même été contraint à l’abandon quelques fois.

Sa 8e place aux Championnats du monde U23 à Chicago lui a permis de faire oublier quelques résultats en-deçà des attentes.

D’ici avril, Lepage renouera avec les bancs d’école. «Ça fait presque un an que je n’ai pas suivi de cours en terre canadienne. Je les faisais à distance. J’ai opté pour une session à temps plein à l’Université Laval et j’ai déjà raté les premières semaines. J’ai beaucoup de rattrapage à faire», souligne-t-il en riant.

En attendant la saison de triathlon, le membre de la grande famille du Rouge et Or se mettra au cross-country et cyclocross.

 
Antony Da Silva-Casimiro Publié le 23 septembre 2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s